Pompes Funèbres des Trois Frontières

Les témoignages

Photo 323930Monsieur Paul SCHLOSSER
pol, mon tendre mari

aujourd'hui tu fêtes 69 ans et même si tu n'es plus ici bas, c'est dans mon coeur que je veux te souhaiter un bon anniversaire
tu vois tout continu dans mes pensées, je n'oublierai jamais les dates importantes de notre vie commune, dates heureuses et même la dernière qui nous a séparée

ta mort fait partie de ma vie, malheureusement tout comme tous mes souvenirs de toi

mon beau et tendre mari je t'aime et je pense à toi

danièle
Photo 616975Madame Jeanne BECHTOLD née NUNINGER
Mémé,
Aujourd'hui est un grand jour, tu vas enfin pouvoir rejoindre Pépé, l'amour de ta vie.
Tu attendais ce moment dans la plus grande sérénité entourées des tiens.
Nous ne sommes jamais prêts à dire au revoir mais à presque 98 ans, en faisant le résumé de ta vie, nous ne pouvons qu'être admiratifs de ton parcours qui était loin d'être un long fleuve tranquille.
D'une vie de petite fille rêvée, tu es devenue trop vite orpheline de ton papa adoré.
Retour à Sierentz pour une autre vie avec ta maman et ta sœur Léonie. Tu appris le métier de couturière à Saint-Louis et un jour sur ton chemin tu succombas au charme de Pépé.
S'en suivent de multiples péripéties qui te forgeront au fils de années ce caractère de battante et cette force de persévérance.
Patiente tu l'as été, ton Armand est revenu de la guerre pour laisser place à une vie de famille bien étoffée : 6 enfants puis une douzaine de petits-enfants. Sans compter tes enfants de cœur.
On ne s’ennuie jamais 11 rue des étangs, cette maison que vous avez bâti pour tout ce beau monde !
La porte toujours ouverte à tes enfants, une table régulièrement pleine avec Pépé amateur de pâtisserie et toi avec tes bons plats traditionnels et familiaux dont on se souvient encore.
Vient le temps de la retraite bien méritée pour partager de bons moments avec vos petits enfants chers à votre cœur. Les dimanches chez les aviculteurs, attachée, on s'en souvient, au stand des tombolas.
Tu as toujours accordé une grande importance à la Foi. Taxi Pépé en a fait des allers retours à l'église. Par la suite tu maîtrisais ce trajet à califourchon sur ton vélo.
Plus tard ton amie Mme Riotte ne t'oubliera jamais en chemin pour la messe.
Vaillante et persévérante, tu as occupé cette grande solitude sans Pépé pour donner du temps aux autres avec de multiples visites à la Maison de Retraite.
Les oublis se sont installés à ton grand désarroi... Arrive un petit carnet, témoin de ton quotidien pour soulager ta mémoire.
Ce qui aujourd'hui nous submerge de chagrin deviendra de beaux souvenirs. Nous retiendrons ta coquetterie, ta bienveillance et ta force de caractère.
Tu t'es paisiblement endormie entourée des tiens, munis des sacrements de l’Église comme tu le souhaitais.
REPOSE EN PAIX, un bisou à Pépé.
Photo 607168Monsieur Daniel MONCHALIN
Je suis avec vous de tout cœur avec mes pensées et je fais une pirers je aime beaucoup mon petit papi je ferais visiter de malades bon courage aux filles bisous
Photo 605743Madame Louisette AUBERT née MOREL
Permettez moi de vous présenter toutes mes plus sincères condoléances en ce moment terriblement triste vous voyant perdre un être si proche et tellement aimé. Où qu'elle soit, je suis persuadé qu'elle continuera à prendre soin de vous comme elle l'a toujours fait. Respectueusement. Raymond
Photo 605743Madame Louisette AUBERT née MOREL
Au revoir marraine, beau voyage Tata Lulu, je garderai le souvenir d’une personne douce, souriante avec cette simplicité qui nous fait si souvent défaut. Bon courage Sandrine et Lionel !
Photo 605743Madame Louisette AUBERT née MOREL
Au revoir ma marraine j'aurais aimé être la pour ce dernier au revoir nous ferons tous ce voyage mais quand on t'a vu il y a deux mois on ne savait pas que c'était la dernière fois qu'on t'embrassait, tu as eu une belle vie ma lulu et tu nous laisse de beaux enfants et petits enfants tout notre amour
Photo 605743Madame Louisette AUBERT née MOREL
Chers Sandrine et Lionel, La séparation avec un être cher est toujours douloureuse. Nous sommes blessés dans notre affection et il faut un temps de mémoire pour repartir. Je suis de tout coeur avec vous et avec votre famille. Gardons à l'esprit cette image de Louisette , telle que nous l'aimions, rayonnante de vie et toujours disponible. C'est cette image qui restera à jamais. Je vous embrasse ainsi que Bernard et Michel
Photo 591241Madame Elisabeth GRAVA née SCHMIDT
Une dame discrète :efficace : dévouée....... Recevez nos très sincères condoléances et l'expression de notre sympathie la plus profonde.
Photo 562933Madame Anne Marie NODENSCHNEIDER née LORENZI
Sincères condoléances Éric beaucoup de courage dans cette douloureuse épreuve
Photo 553436Monsieur Roger HELL
Je garde le souvenir d‘un homme consciencieux et méticuleux, autant dévoué à sa famille, sa maison si bien entretenue, son jardin si bien entretenu, un vrai petit parc!
Il adorait ses belles petites-filles, il en était fier, d‘abord de Kellya, ensuite de la tout aussi belle Maelys!
Photo 550647Monsieur Daniel Georges DIEBOLD
Il n y aura jamais de mots assez fort pour exprimer mon chagrin .
Je serais toujours à vos côtés pour vous aider à porter votre douleur
Photo 549751Monsieur Patrick KRATZ
Vous avez fait de mon fils un petit champion de la natation ( à mes yeux !), il y a déjà 20 ans . . .
J'ai le souvenir d'un homme toujours dispo, accessible et surtout souriant . . .
Reposez en paix.
Photo 549751Monsieur Patrick KRATZ
Mon 1er entraîneur avec Maurice...... Je garde de lui le souvenir qu'il aimait beaucoup rigoler et qu'il était très sympa.

Tu vas nous manquer.... Repose en paix
Photo 545095Monsieur Joseph GREDER
Au nom de la Fédération namuroise des cercles horticoles, je vous adresse mes plus sincères condoléances.
Les amateurs d'horticulture reconnaîtront en Monsieur Marnette, un homme joyeux, serviable et d'une très grande compétence.

Robert Daloze Secrétaire
Photo 545095Monsieur Joseph GREDER
Toutes nos sincères condoléances à toute la famille, nous partageons vos peines dans ce moment de deuil.
Famille Muller Christian et Soumoutha
Photo 527079Madame Claudine STEHLIN née REVERRET
sincères condoléance
de la part de Francine et Gérard Wolf
Photo 527079Madame Claudine STEHLIN née REVERRET
Quelle triste nouvelle mes plus sincères condoléances a sa famille et son époux
La mairie de Saint-Louis est en deuil. Paix a son âme.
Photo 508467Madame Maryline LEBUS
Avec le cœur serré et déchiré, cette immense tristesse m'envahit. J'ai eu cette fabuleuse chance de te rencontrer et d'avoir pu partager avec toi et tes enfants des fous riconv, des joies et diverses conversations de tous sujets. Car oui c'était toi .ce Personnage formidable à toujours être aux réconfort des autres, quelqu'un d'exception. Tu m'as transmis cette passion de peindre , cette forme d'évasion, de déconnexion de la réalité. Tu seras toujours dans mon cœur, toi ange de plus. Toi qui était une maman extraordinaire, toi qui étais et seras toujours dans ma et nos mémoires.
Photo 507528Monsieur Walter PIZZULIN
Chère famille,
C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le départ de Walter, il a enfin trouvé la paix de l'âme et du corps après avoir tant souffert, il est allé rejoindre Sandro.
Tout près de vous en pensée, nous vous apportons toute notre force et affection.
Sincères condoléances,
Famille RODOLFO.
Photo 497724Monsieur Joseph MEYER
De tout coeur avec vous dans ces moments difficiles
Recevez mes sincères condoléances
Sylvana et ses enfants
Photo 486264Monsieur Albert DESSERICH
J'ai été très touchée et peinée du décès de Monsieur Albert Desserich que je connaissais très bien; vu que j'habitais la même rue et je connaissais son épouse ; c'était un couple très sympathique. Toutes mes sincères condoléances à sa famille et sa fille Marie laure ainsi que son épouse et mon soutien le plus chaleureux dans cette dure épreuve de deuil
Photo 433146Madame Yvonne LUGNANI née LENARDUZZI
Merci pour les principes que tu m'as inculqués. Tu as été dure, mais intègre. Merci pour ton modèle de générosité. de courage, de souci de l'autre.
Tu me manques maman, profondément, douloureusement. Tu as aimé la vie avec toutes les épreuves qu'elle t'a infligées.
Tu t'es trompée sur une chose, tu proclamais que tu n'étais pas maternelle, je le réfute. Maman. tu étais digne d'être aimée.
Ta fille.Sylvie